Skip to content
31 mai 2022

La newsletter n°3 est disponible !

La démarche de concertation touche à sa fin après 9 mois d’échanges et de réflexion collective autour du projet solaire Maya. A l’aube de l’été 2022, nous vous proposons une 3ème et dernière newsletter d’information afin de vous partager les résultats de la démarche de concertation ainsi que les prochaines étapes du projet solaire Maya !

Le mot d'Olivier WATTEZ, Responsable développement TotalEnergies en Guyane

Après des mois d’échanges et de réflexion, il est temps de clore cette première phase d’échanges autour du projet Maya. Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui ont accepté de nous faire confiance et de prendre part aux rendez-vous de la concertation.

 

Je retiens de ces quelques mois, des échanges riches et des propositions justes et pertinentes qui permettent aujourd’hui au projet solaire Maya d’être un objet de fierté collective, un véritable projet de territoire pensé par ceux qui y vivent.

Merci à tous pour le temps que vous avez accordé au projet Maya, pour votre bonne humeur et votre expertise qui ont fait grandement avancer ce projet.

Les résultats de la démarche de concertation

Voici les principaux chiffres clés de la démarche d’information et de concertation :

 

  • 1 étude des perceptions réalisée en septembre 2021 auprès d’une vingtaine de guyanais ;
  • 13 rendez-vous de concertation pour informer et échanger sur le projet ;
  • 14h de réunions de travail pour co-construire  les nouveaux contours de la centrale solaire ;
  • 30 propositions formulées pour faire évoluer le projet ;
  • 187 personnes rencontrées lors des ateliers, stands et forums d’information organisés.

Les apports de la démarche de concertation

La démarche de concertation, par le biais d’ateliers de travail thématiques, a permis de dessiner les nouveaux contours du projet, tel qu’il sera déposé prochainement en Préfecture. Découvrez la liste des propositions formulées par les participants aux ateliers de co-construction, et retenues par TotalEnergies :

 

Sur la préservation de la biodiversité de la parcelle Maya

  • Évitement des savanes et autres espèces à forts enjeux ;
  • Création de zones tampons avec les savanes ;
  • Réduction de 20% de l’emprise au sol de la centrale ;
  • Rétrocession du site à un organisme de préservation des milieux naturels (300 ha à la construction + 130 ha à la fin de l’exploitation).

Sur le développement de co-activités agricoles

  • Ajustement de la hauteur des tables au passage d’engins agricoles ;
  • Construction d’un démonstrateur agricole ;
  • Mixage de culture végétale et animale sur l’espace agricole ;
  • Réalisation d’une étude des sols et préconisations sur les cultures ;
  • Création de partenariats pour structurer le développement du démonstrateur.

Sur le développement de l'emploi et de la formation

  • Présentation du projet aux acteurs de la formation et entreprises locales via des interventions pédagogiques, des forums métiers et des cafés/débats ;
  • Attribution du volet formation à des organismes experts ;
  • Développement de l’insertion professionnelle dans les emplois de la future centrale ;
  • Intégration de clauses imposant un sourcing local de la main d’œuvre dans les demandes de marchés ;
  • Conception d’appels d’offres avec différents lots pour permettre à plus d’entreprises de pouvoir y répondre, quelle que soit leur dimension.

Télécharger la newsletter n°3

Pour télécharger la newsletter, rendez-vous sur la l’onglet « La démarche de concertation », puis la page « Les documents de la concertation »